Parents d'élèves FCPE du collège Paul Vallon de Givors-Bans

lundi 28 mai

JOURNEE DE LA RESISTANCE A LYON

Cinq de nos élèves ont participé de matin à la première partie de le journée de commémoration de la Résistance à la prison de Montluc.

Les élus ont déposés des fleurs sur la stèle du souvenir. Le chant des Partisans et la Marseillaise ont été chanté par une chorale d'élèves.

Puis nous sommes entré dans la prison afin de faire partager les travaux que chacun des participants au coucours de la Résistance a pu réaliser.

Cet après-midi, nos élèves étaient reçus à la Préfecture pour recevoir leur premier prix.

Posté par FCPE Bans à 15:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]


mardi 15 mai

OCCUPATION DU COLLEGE PAUL VALLON 14 MAI !

manif collège 14 mai 18Une dizaine d'enseignants et une dizaine de parents d'élèves du collège Paul Vallon se sont retrouvés au collège, une bonne partie de la soirée pour occuper le collège afin de demander des moyens supplémentaires pour assurer un enseignement correct à nos enfants.

Nous avons occupé le collège jusqu'à tard dans la nuit.

Des professeurs ont tenu à dormir sur place afin de montrer leur mécontentament total sur les moyens de pouvoir exercer leur métier pour nos enfants dans de meilleures conditions.

La suppression d'une classe de 3ème, l'année prochaine va provoquer des classes de ce niveau à 30 élèves. Il est impossible d'assurer un enseignement  correct. De plus, la suppréssion des postes de Conseilère d'Orientation va impliquer de transférer cette mission sur les Professeurs Principaux !

 

Posté par FCPE Bans à 08:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 05 mai

OCCUPATION DU COLLEGE PAUL VALLON !

OCCUPATION DU COLLEGE PAUL VALLON !

En septembre 2018, le rectorat nous supprime des moyens :

Ø Les classes seront surchargées : jusqu’à 30 élèves par classe dans certains niveaux

Ø Fermeture d’une classe de 3e

Ø Des élèves en difficulté qui seront abandonnés

En l’état actuel des choses, sans mobilisation de notre part, nos élèves, vos enfants, ne pourront pas travailler dans de bonnes conditions de réussite.

Nous vous appelons à vous mobiliser avec nous le lundi 14 mai 2018 à partir de 18h30 afin de nous faire entendre auprès du rectorat.

Un temps d’échange sera suivi d’une occupation du collège.  

*Côté pratique : chacun apporter quelque chose à manger.

Les parents d’élèves de la FCPE et l’ensemble du personnel du collège Paul Vallon 

Posté par FCPE Bans à 21:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 28 avril

OCCUPATION COLLEGE JEUDI 3 MAI 17H

Bonjour à tous,

 

 

Le résultat de l'audience du 3 avril 2018 avec monsieur Krosnicki, inspecteur d’académie adjoint :

 

Monsieur l’inspecteur d’académie confirme :

 

-l’octroi de 4 heures supplémentaires dans la DHG

-le maintien du ½ poste d’AED supplémentaire

-l’attribution de 3 moyens service civique

-la réalisation du diagnostic climat scolaire par l’EMS


Les enseignants considérant que ces moyens sont très insuffisants ont décidé d'occuper le collège jeudi 3 mai à partir de 17H

Ils aimeraient que les parents les soutiennent et les rejoignent

Venez nombreux et n'hésitez pas à diffuser.

Posté par FCPE Bans à 13:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 27 avril

Nos collégiens à Auschwitz

À Auschwitz, les collégiens seront « les passeurs de mémoire »

Mardi, lors d’un “voyage mémoire”, environ 150 collégiens de la Métropole et du Rhône ont découvert le camp de concentration et d’extermination d’Auschwitz, en Pologne. Récit.

Edition Abonné
Les collégiens découvrent l’ampleur de l’horreur endurée par les déportés du camp nazi d’Auschwitz-Birkenau. Photo S.M.-TLes collégiens découvrent l’ampleur de l’horreur endurée par les déportés du camp nazi d’Auschwitz-Birkenau. Photo S.M.-T

Les 150 collégiens de l’agglomération qui ont visité, mardi, le camp de concentration et d’extermination d’Auschwitz-Birkenau, en Pologne, affichent un visage fermé, une attitude digne. Dans les nombreux blocs en briques d’Auschwitz, certains pleurent. Les effets personnels et cheveux de déportés exposés en vitrines les remuent. « C’est une sensation bizarre de savoir qu’ils ont coupé ces cheveux sur des humains », confie une collégienne.

« On disparaît les uns après les autres »

Près de 40 élèves des collèges Pablo-Picasso, Paul-Éluard, Charles-De-Gaulle et Jacques-Prévert ont participé à ce voyage pour, à leur tour, transmettre la mémoire de l’Holocauste. Un passage de relais primordial car « on disparaît les uns après les autres », déclare Claude Bloch, l’un des 2 500 rescapés français des camps d’extermination nazis. Du haut de ses presque 90 ans, Claude Bloch témoigne devant les élèves de Saint-Symphorien-d’Ozon et Saint-Pierre-de-Chandieu. Il relate l’horreur concentrationnaire alors qu’il avait 15 ans. Pour lui, les collégiens « deviennent des témoins de témoins ».

Âgés de 14 ou 15 ans, ces élèves de 3e prennent l’ampleur de la barbarie. Les baraques en bois ou de briques, les travées glaçantes, les barbelés et un ancien four crématoire rendent tangible l’industrialisation de la mort étudiée à travers des livres et films. Près de 6 millions de Juifs ont été tués durant la seconde guerre mondiale, dont 1,1 million dans ce complexe d’Auschwitz-Birkenau.

Munis de leurs smartphones, les jeunes mitraillent les archives, les blocs alignés à Auschwitz et les rails qui convoyaient les déportés à Birkenau, vaste de 170 hectares. Linda et Edina, de Paul-Éluard, ne s’attendaient pas « à voir des cheveux ». Des élèves de Jacques-Prévert sont marqués par « la vie quotidienne des prisonniers » dans le froid, la boue, la famine, le travail forcé… « C’était organisé de manière horrible », remarquent ceux de Charles-De-Gaulle. Leurs camarades d’Aragon retiennent « les atroces souffrances, la déshumanisation des détenus ». Une élève de Prévert ajoute : « C’est tellement gros qu’on n’imagine pas que c’est la réalité ».

Posté par FCPE Bans à 09:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]


vendredi 06 avril

Stop aux bus scolaires poubelles !

Parents, savez-vous dans quelles conditions voyagent vos enfants ? Alors pour vous en rendre compte, montez à bord des bus qui les transportent et agissez en signant cette pétition afin que les TCL, le SYTRAL prennent leurs responsabilités.

Nos enfants sont transportés dans des véhicules dangereux :

Bus surchargés

Enfants debouts

Enfants collés au pare-brise du bus

Un seul adulte, le chauffeur, donc enfants livrés à eux-mêmes dans le bus

Chauffeur qui téléphone

Bagarres, incivilités, vol et agression dans le bus

Enfants qu’on abandonne sur le trottoir à l’initiative du chauffeur

En ce qui concerne les trajets nous constatons des retards voire pas de passage du bus, des horaires pas respectés, des arrêts de bus parfois non desservies, des arrêts sans abri…

 

Nous n'en pouvons plus de voir pénaliser nos enfants, par des retards dont nous ne sommes pas responsables ! Pour l’insécurité de nos enfants ! D'autant que nous nous acquittons des montants de titres de transport pour un service rendu inadmissible et insupportable !

Nous en appelons à la responsabilité des responsables pour changer cette situation au plus vite

Parents, savez-vous dans quelles conditions voyagent vos enfants ? Alors pour vous en rendre compte, montez à bord des bus qui les transportent et agissez en signant cette pétition afin que les TCL, le SYTRAL prennent leurs responsabilités.

Nos enfants sont transportés dans des véhicules dangereux :

Bus surchargé

Enfants debout

Enfants collés au pare-brise du bus

Un seul adulte, le chauffeur donc enfants livrés à eux-mêmes dans le bus

Chauffeur qui téléphone

Bagarres, incivilités, vol et agression dans le bus

Enfants qu’on abandonne sur le trottoir à l’initiative du chauffeur

En ce qui concerne les trajets nous constatons des retards voire pas de passage du bus, des horaires pas respectés, des arrêts de bus parfois non desservies, des arrêts sans abri…

 

Nous n'en pouvons plus de voir pénaliser nos enfants, par des retards dont nous ne sommes pas responsables ! Pour l’insécurité de nos enfants ! D'autant que nous nous acquittons des montants de titres de transport pour un service rendu inadmissible et insupportable !

Nous en appelons à la responsabilité des responsables pour changer cette situation au plus vite

 

Mme Bouzerda (Présidente Sytral Lyon) : Stop aux bus scolaires poubelles !

Parents, savez-vous dans quelles conditions voyagent vos enfants ? Alors pour vous en rendre compte, montez à bord des bus qui les transportent et agissez en signant cette pétition afin que les TCL, le SYTRAL prennent leurs responsabilités.

https://secure.avaaz.org



 

Posté par FCPE Bans à 22:08 - Commentaires [1] - Permalien [#]

jeudi 15 mars

ARTICLE PROGRES du 14 mars 2018

Givors - enseignement 3e  du collège Paul-Vallon : 20 minutes pour convaincre

Le jour du premier grand oral pour les élèves de 3e  qui ont passé leur soutenance de stage. Rencontre.

Edition Abonné
L’un des jurys avec une élève qui va passer son oral.  Photo Martine ARPINO
L’un des jurys avec une élève qui va passer son oral.  Photo Martine ARPINO

L’attente est longue dans le couloir du collège Paul-Vallon où des élèves un peu stressés patientent devant les salles de cours transformée pour l’occasion en salle d’oral. Chacun a 20 minutes pour convaincre le jury composé d’un professionnel, d’un parent d’élève, d’un ancien élève et d’un professeur du collège. « Tous ont effectué, courant janvier, un stage d’une semaine en milieu professionnel puis ils ont pu préparer leur mémoire avec l’aide de leur professeur principal et des différents services du collège. L’objectif est de les préparer à l’oral, de les évaluer sur leurs compétences pour s’exprimer oralement, prendre confiance en eux, produire un travail réfléchi et argumenté », précise le proviseur adjoint. Les consignes sont claires : 10 minutes pour expliquer ce qu’il a fait pendant sa semaine de stage d’observation, 10 minutes d’échanges. Les candidats se suivent, les exposés sont plus ou moins développés, les voix plus ou moins bien assurées, le stress palpable, les discours inégalement maîtrisés… Mais chez chaque candidat on décèle le désir de bien faire, l’application à répondre au mieux aux différentes questions posées. Côté membres du jury, on voit la même volonté d’aider au mieux l’élève pour le faire parler, la même bienveillance pour bien l’accueillir et créer un climat de confiance qui permet que tout se passe bien. Pour les élèves, c’est leur premier grand oral et il n’est pas facile de se trouver seul face à 4 personnes qu’ils ne connaissent pas, de parler de situations vécues éloignées de leur quotidien. 60 intervenants extérieurs aux côtés de 50 personnes du collège ont formé les jurys de soutenance durant toute la matinée.

Réactions - « Je pense que j’ai bien assuré »

Photo Martine ARPINOPhoto Martine ARPINO

Maxence Antonio, 14 ans

« J’ai fait mon stage dans une agence immobilière. J’ai visité des maisons et rencontré un notaire. C’était très intéressant. J’ai parlé de tout cela au jury qui m’a bien mis à l’aise pour m’exprimer. Je pense que j’ai bien assuré ! »

« J’étais un peu stressé »

Mattis Blanchet, 14 ans

« Mon stage s’est déroulé à Corbas dans une entreprise d’informatique. On m’a expliqué les différents métiers comme chef de projet, programmateur. Il faut passer un bac S et un BTS informatique pour devenir « développeur ». C’est le métier que je veux exercer. J’étais un peu stressé, mais j’ai été mis en confiance. »

Posté par FCPE Bans à 09:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 05 mars

OPERATION BRIOCHES

Capture affiche brioches

Capture opération brioches

Posté par FCPE Bans à 09:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]

LOTO

Capture loto

Posté par FCPE Bans à 09:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 22 novembre

RENCONTRE INSPECTEUR, ENSEIGNANTS, PARENTS D'ELEVES

COMPTE RENDU REUNION INSPECTION ACADEMIQUE 20/11/2017

Lieu : Inspection académique

Date : Lundi 20 novembre 17h30

Présents :

Inspecteur Académique : Mr Guy CHARLOT

Proviseur Vie Scolaire : Mme Catherine DURAND

Principal Collège P. Vallon : Mr Struve

Enseignants : Mme POLIN, Mme BERTHOLON, Mme VILLETON, Mr BRECH

Représentant SNES

Parents d’élèves : Mme MONCHALIN, Mme ANGLARD , Mme VITALE

Déroulement :

  1. Présentations

  2. Prise de parole des parents :

Appui sur l’insécurité de leurs enfants, demande de classement en REP

  1. Prise de parole des enseignants :

Idem parents avec des ressentis de ne pas être entendus par l’administration

  1. Réponse de Mr l’Inspecteur et discussions :

Reconnaît une erreur face à la non réponse aux enseignants même si elle était favorable (+0.5AED), rappel du souci de la réussite de tous les élèves et de l’équité sur le territoire. Rappel d’une réaction rapide suite aux incidents : ajout d’une équipe volante.

Engagements pris par Mr l’Inspecteur

  1. Maintien des 2 personnels de la brigade mobile de sécurité jusqu’à ce que le principal le décide. Ils seront officiellement présentés à l’équipe enseignante, à la vie scolaire, aux élèves et aux parents. Ils ont également en charge d’établir et présenté un diagnostic sur le climat scolaire du collège.

Il a été souligné lors des discussions du manque de communication de la brigade avec le personnel du collège. Ces personnes ne connaissent pas les élèves et ont du mal à se faire respecter (incapacité de prévenir une bagarre le jour même).

 

  1. Recrutement de 3 postes de services civiques (soient 3*30h par semaine) (1 en plus que le collège pouvait bénéficier). Aide proposée par le député dans la recherche de personnel et solliciter la maire.

Interrogation autour de leurs missions ainsi que de leur organisation au sein du collège. Propositions d’organiser des points d’écoute ou autre aide à penser avec l’équipe enseignante.

Le recrutement de ces personnes a été proposé d’être faite en partenariat avec un professeur.

 

  1. 0.5 poste AED en + (déjà donné jeudi dernier) (et remplacement des AED en ITT)

 

  1. Accompagnement du collège par des points réguliers sous la même forme qu’aujourd’hui : 3 fois cette année (janvier – mars avril – juin) 

 

  1. « Tendre vers REP sans être REP » : maintien d’un taux d’encadrement favorable lors de la DHG (quasiment équivalent aux REP). En gros : environ 25-26 élèves par classe maximum.

 

  1. Pas d’exclus de conseils de discipline (les mettre à Mornant ou Communay)

En contrepartie s’engager à ne pas exclure (équilibre entre arrivants et sortants)

 

  1. Eventuellement 1/2 poste de CPE stagiaire plus tard

 

  1. Il est en lien avec le député et la métropole pour le financement d’actions diverses. Il a parlé avec la vice-présidente de la métropole qui s’engage à la rénovation du collège si demande.

Posté par FCPE Bans à 20:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]